Que viendrait faire un enfant sous les ors de l’opéra Garnier, dans les jambes d’initiés en robe longue et noeud papillon, me direz-vous ? Je vous répondrais : prenons les choses par le commencement.

Au commencement sont les œuvres

Quel enfant ne serait pas emporté par le rythme effréné du « Largo el factotum » dans Le Barbier de Séville de Rossini ? L’air enjoué de « La garde montante » dans Carmen de Bizet ? Quel bébé ne s’endormirait pas avec plaisir en entendant la douceur du « Duo des fleurs » dans Lakmé de Delibes ? De « Mentre dormi amor fomenti » dans L’Olimpiade de Vivaldi. D’« Evening song » dans l’opéra Satyagraha de Philip Glass ? Comment l’univers féérique de Hansel et Gretel, adapté du conte des frères Grimm et composé pour ses propres enfants par Humperdinck, n’interpellerait-il pas les petits comme les grands ? Les enfants qui apprennent à parler seront aussi surpris par les premières notes du duo de Papageno et Papagena dans La Flûte enchantée de Mozart : « papapapapa, on parle de mon papa ? », et l’air du « Vol du bourdon », de Rimski-Korsakov dans Le Conte du tsar Saltan, très imagé, saura leur parler.

Affiche pour une représentation d’Hansel et Gretel d’Humperdinck dans les années 1930 aux Etats-Unis
© Bibliothèque nationale du Congrès

L’opéra, un art réservé aux adultes ?

Les compositeurs écrivent régulièrement des partitions à destination des enfants. Didon et Enée fut créé par Purcell pour une institution de jeunes filles. Mozart écrit Appolon et Hyacinthe pour les élèves d’un lycée – il n’avait alors que 11 ans. A partir des années 1980, on remarque une explosion des « opéras pour enfants »., On porte alors une attention nouvelle à ce public avec la volonté de former le spectateur de demain. Toutes sortes de pièces sont arrangée., Le Petit Poucet est raccourci et adapté aux capacités vocales et musicales des enfants dans le Pollicino de Hans Werner Henze. La sorcière du placard au balai de Pierre Gripari, par Marcel Landowski également.

Carmen reine du cirque, d’après Bizet, opéra participatif à l’opéra de Rouen Normandie
© Marion Kerno / Opéra de Rouen

Une découverte tout en douceur

Pour faire découvrir l’opéra à vos enfants, un certain nombre d’outils sont à votre disposition. Vous le savez, rien ne vaut l’interaction pour mobiliser les petits. Commencez donc avec des livres sonores. Livres en carton d’abord, parfaits pour résister aux mouvements brusques des plus jeunes. Une puce sur chaque page pour lancer un nouvel air. Idéal pour travailler la motricité fine, soit dit en passant. Vous trouverez notamment Mes premiers airs d’Opéra chez Gründ. A mesure que votre enfant gagne en douceur, vous pourrez opter pour des livres en papier. Paco à l’Opéra, chez Gallimard Jeunesse fonctionne selon le même principe. Mais vous pouvez aussi choisir un format livre + CD, comme celui de la collection Bébé musique chez Les Mots Magiques.

La féerie des opéras
E. Fondacci / L. Michieli

La programmation de l’opéra jeune public

Spectacles, animations, ateliers, rencontres… Il y en a pour tous les goûts ! Et rien ne remplace la confrontation physique avec l’œuvre et avec les artistes. Certains proposent même des spectacles pour les tout-petits, dédiés aux 0-2 ans, dans une ambiance feutrée. A l’opéra de Rouen Normandie, ces concerts « Musique et Doudou » offrent une découverte de la musique classique. Celui de Tours propose les « Concerts Bébés » qui initient aux instruments et à la voix. A l’opéra national du Rhin, on propose aussi d’apprécier la danse. A partir de 3 ou 4 ans, les enfants sont enfin admis en salle, dans le cadre de spectacles dédiés durant souvent moins d’une heure. Les opéras participatifs sont également une expérience unique pour les petits mélomanes. Le Théâtre des Champs-Élysées ou l’opéra d’Avignon, entre autres, en programment chaque année, mettant à disposition les livrets d’apprentissage sur leurs sites Internet.

Musique et Doudou à l’opéra de Rouen Normandie

Prolonger la découverte

La plupart des opéras proposent aussi des ateliers de pratique artistique (danse, chant, théâtre, création de masques, etc.), des rencontres avec des artistes, des visites des coulisses, des jeux. A Dijon, on appelle ça les « Après-midi à l’opéra », à l’opéra national de Lorraine, les « Mercredi à l’opéra », mais où que ce soit, vos enfants pourront découvrir les œuvres en s’amusant. Certains de ces ateliers sont pensés spécifiquement pour être partagés entre parents et enfants comme à Saint-Etienne. A Lille, des ateliers dédiés aux enfants permettent au parent d’assister à une représentation pour les adultes au même moment. Une profusion d’offres qui montre bien tout l’intérêt des enfants. Plusieurs lieux créent des événements dédiés, comme « Mon premier Festival d’opéra » à l’Opéra comique, à partir de 6 ans, ou le Big Bang Festival à Rouen.

Le Big Bang Festival à l’Opéra de Rouen Normandie © Marion Kerno / Opéra de Rouen

L’opéra par les enfants

Et quand l’on parle d’opéra pour les enfants, n’oublions pas celui par les enfants ! Que ce soit dans le cadre de spectacles jeune public ou d’opéras plus traditionnels, on rencontre souvent de jeunes danseurs et chanteurs sur scène. Une pratique que vous pouvez proposer à vos enfants, en amateur ou professionnelle, en fonction de leur goût et de leurs talents. Une carrière difficile et un travail exigeant attend en particulier les petits rats qui intègrent l’Ecole de Danse de l’Opéra national de Paris dès 8 ans : il faut saluer ici leur courage de dédier toute leur enfance à la perpétuation des arts de l’opéra, pour le plus grand plaisir des spectateurs !

Petits rats de l’opéra à l’entrainement

Par Laure Armand d’Hérouville,

Photo-vignette : En visite à l’opéra Garnier © Zairon / source : Wikimedia Commons

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, et soutenir le blog sur Tipeee !

Cliquez ici pour accéder à nos autres articles et inscrivez-vous à notre newsletter pour les recevoir dès leur diffusion !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.