Héros du roman fleuve d’Alexandre Dumas, les pérégrinations vindicatives d’Edmond Dantès devenu Comte de Monte-Cristo sont de renommées internationales, inspirant ainsi de nombreuses productions cinématographiques.

Personnage fictif au destin cousu de toutes pièces par l’imagination de son auteur, le créateur et sa création partagent néanmoins le même dessein. A la découverte du Comte de Monte-Cristo, exécuteur d’une soif de vengeance de son géniteur.

A la découverte du Comte de Monte-Cristo

D’août 1844 à janvier 1846, les lecteurs du Journal des débats découvrent épisodiquement les aventures d’Edmond Dantès assoiffé de revanche. Alors qu’il est jeune officier de marine à bord du Pharaon, Edmond Dantès rentre à Marseille au commandement du navire. Il est alors promu capitaine par l’armateur Morrel et va se fiancer avec la séduisante Mercédès. Mais sa réussite attise la jalousie de Danglars, employé de Morrel ainsi que de Fernand, amoureux de Mercédès.

Les deux jaloux s’associent alors pour comploter la déchéance de leur ennemi. Ils l’accusent ainsi de complot bonapartiste et parviennent à le faire arrêter le jour de ses fiançailles. L’armateur décide alors d’intervenir auprès du substitut de Villefort pour obtenir la libération du jeune homme. Alors qu’Edmond Dantès est sur le point d’être libéré, le substitut découvre que le jeune capitaine possède une lettre adressée à son père, Noirtier de Villefort, qui risque de compromettre sa carrière. Désireux d’aller au bout de ses ambitions, le substitut sacrifie Dantès et le fait enfermer dans un cachot du château d’If.

Dantès sur son rocher, illustration de Paul Gavarni pour le roman d’Alexandre Dumas (1846)

Château d’If, le lieu de la machination

Désespéré, déchu, le jeune Dantès pense croupir toute sa vie en prison et songe même à mettre fin à ses jours. Une volonté de courte durée qui sera vite écartée par le jeune prisonnier lorsqu’il fait la rencontre de l’abbé Faria, lui aussi incarcéré. Considéré par les autres détenus comme un vieux savant fou, Dantès se rapproche progressivement du vieil homme, qui lui fait prendre conscience qu’il a été victime d’un complot, tout en lui révélant qu’il existe un trésor caché sur l’île de Monte-Cristo. Après quatorze années de captivité, alors âgé de 33 ans, Dantès parvient à s’échapper du château d’If. Le vieillard étant décédé, il se substitue à lui dans son linceul et réussit à s’évader, déterminé à se venger de ceux qui l’ont renversé.

Sunrise on Château d’If, Marseille, photo de marcovdz

De Dantès au Comte de Monte-Cristo, la vengeance se met en place

Une fois libre, il part pour l’île de Monte-Cristo récupérer le trésor caché. Une fois en possession du gain, il part pour Paris sous l’identité du Comte de Monte-Cristo. Devenu un homme et profondément changé, il parvient aisément à devenir intime de ses ennemis et à découvrir leurs secrets les plus honteux. Après de subtiles machinations, il réussit à son tour à renverser ceux qui l’ont trahi. Danglars, devenu banquier et baron, devient ruiné, Fernand, général et pair de France se suicide et Villefort, alors procureur du roi tombe dans la folie. Une fois sa vengeance assouvie, il quitte la France avec sa bien-aimée, Haydé, auparavant sa suivante.

Le Comte de Monte-Cristo, un roman inspiré de l’envie vindicative de Dumas

Cette histoire folle d’un homme trahi et abandonné de tous, qui parvient à se venger de ceux qui lui ont fait du mal tout en accomplissant une belle ascension sociale, n’est autre que le dessein rêvé d’Alexandre Dumas pour son père. Premier officier noir des armées de la République et héros de guerre, le père du romancier a lui-même été trahi et abandonné par Bonaparte. Après avoir joué un rôle essentiel à Alexandrie, il est capturé par les Napolitains, ennemis de la France. Bonaparte abandonne l’armée d’Egypte pour s’emparer du pouvoir et refuse de libérer le général Dumas. Murat, proche de Bonaparte, ne s’oppose pas à la décision du Premier consul et s’approprie même les victoires de Dumas.

Le Général Thomas Alexandre Dumas, père d’Alexandre Dumas

Après la paix de 1801 qui permet au général Dumas d’être libéré, Bonaparte l’écarte de l’armée, refuse de payer ses arriérés de solde et rétablit l’esclavage aux colonies. C’est donc à partir des déboires de son père et de son esprit vindicatif, qu’Alexandre Dumas a imaginé l’histoire d’Edmond Dantès, dans lequel on peut aisément y voir son père. Le roman jouit d’ailleurs de nombreuses références. Edmond Dantès revient à Marseille sur un navire s’appelant Pharaon, en référence aux batailles menées par son père en Egypte et la prison où il fut incarcéré à Terrence ressemble à la forteresse maritime du château d’If, aux environs de Marseille.

Une œuvre bien au-delà du roman

Le Comte de Monte-Cristo est un personnage qui fascine. Pas moins de douze adaptations cinématographiques ont été réalisées à partir du roman de 1 889 pages ainsi que trois comédies musicales, trois pièces de théâtre, un opéra et au moins cinq BD. France Culture a également diffusé pendant l’été 2018 une adaptation radiophonique de l’œuvre.

Par Caroline Garnier,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, et soutenir le blog sur Tipeee !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir tous nos articles dès leur diffusion !

(2 commentaires)

  1. Quelle épopée et quelle beau roman écrit par Alexandre Dumas fils en hommage à son père,à lire et à relire…!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.