L’expression « être un geek » est devenue extrêmement courante depuis quelques années. Régulièrement mal employée, elle est souvent péjorative et désigne tout et son contraire. C’est pourtant un véritable phénomène de société à l’origine de nombreux enjeux sociologiques. Essayons de comprendre ensemble ce que signifie être un geek au XXIème siècle.

Toute bonne explication commence par une définition. Prenons celle du dictionnaire Larousse, selon lequel un geek est un « Fan d’informatique, de science-fiction, de jeux vidéo, etc. , toujours à l’affût des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques. » On comprend vite que le terme n’a absolument rien de péjoratif. Au contraire, il est plutôt flatteur. Alors pourquoi cette expression a-t-elle aussi mauvaise presse ? Qui est vraiment le geek du 21ème siècle ?

Étymologie du geek

Petit point historique sur l’utilisation du mot : au Moyen-Âge, le terme « geck » appartient à l’argot et désigne le coucou, cet oiseau voleur de nid. Le mot est alors utilisé pour mentionner une personne qui se fait manipuler. Au fur et à mesure de son utilisation, il désigne ensuite les gens que la société considère comme idiots. Aussi vieux qu’il soit, le sens péjoratif colle à la peau de ce terme et plusieurs siècles plus tard les préjugés sont toujours tenaces.

Le Geek prend son essor

Exemple de la culture geek : le célèbre jeu vidéo Mario

Dans les années 2000 et avec l’explosion de l’informatique, le mot prend tout le sens qu’on lui connait aujourd’hui. Internet est le principal acteur de ce changement. Le « Geek » devient un véritable passionné de sciences, de science-fiction et plus largement de tout ce que l’on appelle la « culture geek ». Il n’y a pas de définition très précise, le terme ne désigne pas des personnes rentrant dans des cases bien définies. Un geek est avant tout un passionné, cela le rend incollable sur de nombreux sujets. La connaissance des nouveaux gadgets, des logiciels, du matériel informatique ou des systèmes d’exploitation est alors poussée à son paroxysme. Le terme geek désigne finalement une certaine expertise. Un geek serait alors un expert dans un domaine particulier, qui prendra plaisir à apprendre sur tous les sujets en rapport avec sa passion. Au final, nous sommes tous certainement un peu geek si on se réfère à cette définition.

Geek et préjugés

Être geek aujourd’hui c’est avant tout être social. Si cela peut paraître surprenant, c’est que les idées reçues sont encore bien présentes. Mais les passionnés de culture geek se retrouvent dans des cafés et des salons lui rendant hommage. Quand ils ne sont pas réels, les rendez-vous sont virtuels, autour de forums et sur des plateformes de jeux en ligne.

Profitons-en pour tordre le cou à un ultime préjugé : le geek est un homme. Et bien non, les femmes sont de plus en plus nombreuses à revendiquer leur appartenance à la communauté geek ! Jade Raymond est un exemple parmi tant d’autre : productrice de jeu vidéo canadienne elle dirige le studio de développement de jeux à la demande conçue par Google (Google Stadia).

Les geeks contre-attaquent

Les geeks ont aujourd’hui pris une belle revanche sur le passé d’un terme et d’une image franchement péjoratifs. La société les intègre parfaitement puisque les besoins en informatique sont de plus en plus grandissants. D’ailleurs, si l’on analyse un peu les médias aujourd’hui, la culture geek y est très largement présente. C’est donc devenu un objet de marketing par excellence que la publicité traque en permanence. Le geek est une figure on ne peut plus importante de notre société actuelle. Les innovations informatiques quotidiennes sont assurées par des hommes et des femmes qui allient travail et passion.

Vous l’aurez compris, être geek aujourd’hui ce n’est plus du tout la vision négative que l’on s’en faisait il y a quelques années. Communauté de passionnés passionnants, elle a de beaux jours devant elle avec l’avancée quotidienne des nouvelles technologies. Si vous souhaitez aller plus loin et que le sujet vous intéresse particulièrement, nous vous conseillons vivement la lecture du livre de David Peyron : « Culture Geek ».

Couverture du livre de David Peyron : “Culture Geek”

Par Violette Martin,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, et soutenir le blog sur Tipeee !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir tous nos articles dès leur diffusion !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.