Les épidémies sont indissociables de l’histoire de l’humanité, qu’il s’agisse de la peste, de la grippe ou du VIH. Au cours des siècles, elles ont bouleversé des sociétés entières et ont précipité des événements majeurs. La Covid-19 a rappelé récemment l’ampleur qu’elles pouvaient prendre. Retrouvez ici 5 informations à connaître sur ces maladies infectieuses, depuis leur définition jusqu’à leur impact sur la littérature et même les jeux vidéo.

1/ Une épidémie est la propagation d’une maladie contagieuse

Terme médical, l’épidémie désigne l’augmentation de la présence d’une maladie au même endroit. On parle alors de maladie endémique. Celle-ci, d’origine infectieuse, touche un nombre élevé de malades, franchissant le seuil épidémique. Ce repère est différent selon le type de maladie : en 2016, le seuil épidémique de la grippe en France était fixé à 173 cas pour 100 000 habitants, contre 194 cas pour 100 000 habitants dans le cas de la gastro-entérite. Lorsque la maladie s’étend à un ou plusieurs continents, l’épidémie devient une pandémie. C’est le cas notamment du VIH, qui a causé la mort de plus de 32 millions de personnes depuis le début de l’épidémie, en 1981.

Hommes portant un masque durant l’épidémie de grippe espagnole (1918) / ©Bibliothèque et Archives Canada, PA-025025 / CC-BY-2.0 / via FlickR

2/ La plus ancienne épidémie connue a eu lieu en – 430

Ce n’est pas un hasard si le mot « épidémie » vient du grec epi, « au-dessus », et demos, « le peuple ». En effet, la première à être documentée a eu lieu à Athènes, en 430 avant notre ère. C’est à Thucydide que l’ont doit ce témoignage dans son Histoire de la guerre du Péloponnèse. Il y rapporte les débuts de la peste qui frappa la cité, ainsi que son évolution et sa disparition en – 426. La peste frappa également Rome entre – 165 et – 190, marquant le début du déclin de l’Empire.

3/ Elles étaient considérées comme des punitions divines au Moyen Âge

Les épidémies ont durement marqué les populations au Moyen Âge. Vers l’an 1000, le moine Raoul Glaber témoigne de la dimension divine donnée à ces maladies : « Un secret jugement du Seigneur fit s’abattre sur le peuple la vengeance divine. Un feu mortel se mit à dévorer force victimes, autant parmi les grands que dans les classes moyennes et inférieures […] ». Entre 1347 et 1325, la peste (encore elle !) bouleversa totalement l’Europe. La Peste noire tua plus de 25 millions de personnes, soit un tiers de la population européenne. Il faudra attendre 1894 pour que le bacille responsable soit identifié, et 1897 pour qu’un premier vaccin voit le jour.

Enluminure du XIVe siècle représentant des malades de la peste bubonique / Inconnu / CC-BY-2.0 / via Wikimedia

4/ Ces maladies ont fortement marqué la littérature

Peste, choléra, grippe espagnole… Les épidémies ont alimenté l’inspiration des écrivains à travers les siècles. Si vous êtes curieux de les découvrir autrement, voici une courte sélection de quelques œuvres, avec :

  • La Dame aux Camélias, d’Alexandre Dumas fils, qui évoque la tuberculose au XIXe siècle ;
  • Le Hussard sur le toit, de Jean Giono, sur l’épidémie de choléra de 1830 ;
  • La Peste, d’Albert Camus, qui imagine la réapparition de la maladie au XXe siècle ;
  • La Quarantaine, de J-M-G Le Clézio, sur les ravages de la variole en 1891 sur l’île Maurice.

Les maladies contagieuses ont également largement inspiré la science-fiction, comme L’Aveuglement, de José Saramago, et Peste, de Chuck Palahniuk.

Vaccination antityphique des militaires au Val-de-Grâce/ ©L’Illustration / CC-BY-2.0 / via Gutenberg

5/ Elles frappent aussi les jeux vidéo

En 2005, les joueurs de World of Warcraft découvrent Hakkar, l’Écorcheur d’Âmes, et son maléfice de contamination du sang. Suite à un énorme bug, une épidémie de « sang vicié » se déclenche réellement parmi les personnages, causant de nombreuses morts virtuelles. Malgré les mesures de quarantaine prises par les développeurs, la contagion se poursuit et le jeu doit finalement être stoppé, puis redémarré complètement. Anecdote de geek ? Pas seulement, car des chercheurs de l’Université de Boston se sont intéressés aux modélisations virtuelles des phénomènes épidémiques. Aujourd’hui, les jeux vidéo servent à imaginer la propagation de virus pour mieux prédire les comportements humains et améliorer la prévention sanitaire.

Véritables fléaux, les épidémies ont laissé des traces dans l’esprit des populations. Elles ont également joué sur les évolutions démographiques et culturelles, ainsi que sur la recherche médicale. Pour aller plus loin, retrouvez notre article consacré à Louis Pasteur, qui révolutionna la vaccinologie au XIXe siècle.

Sources :

Par Gwennaëlle Massart,

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter, partager, et soutenir le blog sur Tipeee !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir tous nos articles dès leur diffusion !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.