Protagoniste emblématique du roman feuilleton Les Trois mousquetaires (1844), le personnage de D’Artagnan, auteur de la célèbre phrase “un pour tous, tous pour un”, a été composé par Alexandre Dumas à partir de l’ascension d’un modeste bourgeois gascon devenu le premier Mousquetaire du Roi.

A la découverte de celui qui donna corps au protagoniste d’Alexandre Dumas !

D’Artagnan

En 1700 paraît les mémoires apocryphes de Charles de Batz de Castelmore, dit d’Artagnan,  rédigées par Gatien de Courtilz de Sandras, à partir des notes écrites par ce dernier.

Cent après Alexandre Dumas s’empare de ce récit biographique pour composer son personnage D’Artagnan. Né entre 1611 et 1615 au Château de Castelmore en Gascogne, il tient son pseudonyme de sa mère, Françoise de Montesquiou d’Artagnan. Issu d’une modeste famille bourgeoise Gascogne, il chérit le rêve de devenir un homme glorieux et fortuné.

Du jeune Gascon au Mousquetaire

 Il monte à Paris vers 1630 et parvient à rentrer dans le régiment des gardes françaises comme capitaine dans la Maison du Roi grâce à son protecteur gascon, le maréchal Gramont.

Mousquetaires de la Maison du Roi

En 1646, il devient agent de liaison et de renseignements auprès de Mazarin, lors de la guerre avec l’Espagne et pendant la Fronde où il fait la liaison entre le Cardinal et la Régente. Ses services sont si appréciés qu’il est nommée lieutenant du régiment des gardes et obtient l’honneur d’escorter Louis XIV à l’occasion de son sacre à Reims.

En 1656, il poursuit son ascension et devient capitaine des gardes, puis capitaine et concierge de la volière des Tuileries. Au rétablissement de la Compagnie des Mousquetaires, D’Artagnan est promu sous-lieutenant et commande 150 hommes.

Du haut de leur cheval, munis d’une épée, de deux pistolets et d’un mousquet, les mousquetaires revêtent fièrement la casaque d’azur à croix d’argent galonnée d’or. Garde rapprochée du Roi, d’Artagnan devient un gentilhomme très en en vue à la Cour.

A Chalon sur Saône, lors d’un voyage à Lyon, il fait la rencontre de la sœur du gouverneur de la ville Anne-Charlotte de Chancely, baronne de Sainte-Croix, veuve de 35 ans. Ils se marient en avril 1659 à Paris et s’installent en face du Louvre.

Mais les nombreux déplacements de D’Artagnan, contraint de suivre le roi dans ses voyages, nuisent au couple qui après la naissance de leurs deux garçons en 1660 et 1661 se sépare. Entièrement dévoué à Louis XIV et qui plus est valeureux, D’Artagnan a toute la confiance du Roi qui lui confie des missions parfois délicates, telles que l’arrestation de Nicolas Fouquet en 1661.

Suite à la démission du duc de Nevers, lieutenant  de la première Compagnie des Mousquetaires, le Roi le nomme capitaine-lieutenant, désireux de le récompenser pour ses loyaux services.

En 1672, il est envoyé à Lille pour y occuper le poste de gouverneur intérimaire et pour y faire y régner l’ordre dans les troupes. Cependant il est confronté à la réticence de certains officiers qui travaillent avec Vauban, créant de fortes tensions entre les deux hommes.

Une fois le maréchal d’Humières revenu à son poste de gouverneur de Lille, D’Artagnan retourne auprès du Roi et participe à la guerre contre la Hollande et notamment la bataille de Maestricht.

Bataille de Maestricht

Blessé à la gorge par une balle de mousquet, il meurt le 25 juin 1673.  Ramené par quatre de ses hommes dans sa tente, au détriment de leur vie, Louis XIV y récite un service funèbre avant d’écrire sa peine à la Reine, d’avoir perdu l’homme en qui il avait toute sa confiance et qui était doté d’un grand courage.

D’Artagnan dans le roman d’Alexandre Dumas

Dans son récit, Dumas dresse le portrait d’un Béarnais de noble lignée qui décide de s’engager dans le corps d’élite des mousquetaires, à Paris, où il fait la rencontre de ses trois célèbres complices: Athos, Porthos et Aramis. Ensemble, ils mettent tout leur cœur à servir le roi Louis XIII et son épouse Anne d’Autriche, en déjouant notamment les stratagèmes du cardinal Richelieu.

Même si Dumas plonge le personnage de D’Artagnan dans une époque et un contexte différents, il reste fidèle à ses qualités de droiture, d’honneur et de courage, inspirant également de nombreuses autres œuvres littéraires, théâtrales et cinématographiques. Films, séries télévisées, dessin animé, et même une comédie musicale, Les Trois Mousquetaires, avec Olivier Dion dans le rôle de D’Artagnan, a été jouée en 2016.

Olivier Dion dans le rôle de D’Artagnan

Par Caroline Garnier,

un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.