Drôle de période que nous nous apprêtons à vivre. Mais à la rédaction, nous avons décidé de voir les choses du bon côté : on nous offre du temps.

C’est un cadeau incroyable dans cette période d’isolement et de restriction où le culturel devient virtuel. Pour protéger les autres, restez chez vous et profitez des journées isolées avec ces quelques activités culturelles à consommer sans modération !

  • On se confine en tapant du pied 

Si la plupart des artistes sont condamnés à rester chez eux, ils ne se laissent pas abattre. Pour notre plus grand plaisir, nombreux sont ceux à avoir mis en ligne leurs concerts où à jouer en direct sur les réseaux sociaux.

Le célèbre DJ français, Laurent Garnier a été l’un des premiers à poster un mix de 7 heures, enregistré en novembre dernier à Tokyo. « Heureusement, il nous reste la musique », voici le message de qui accompagne ce live disponible sur Soundcloud.

Plusieurs artistes lui ont emboîté le pas en proposant des concerts en direct qui nous font danser depuis notre salon. De Neil Young à Chris Martin en passant par Jean-Louis Aubert et la drôle d’association Matthieu Chedid et Pierre Richard, il y en a pour tous les goûts.

La chanteuse Christine & the Queens propose un rendez-vous quotidien à 18h sur son compte Instagram pour « tromper l’ennui ».

En duo ou en solo, chantons à tue-tête grâce à ces artistes qui combattent la morosité ambiante.

  • On se confine à l’Opéra

Avec la fermeture des lieux publics et l’interdiction de se rassembler, vous pensiez dire adieu à l’Opéra ?

C’était sans compter sur l’Opéra de Paris qui a pris la décision de mettre en ligne gratuitement certains de ses spectacles. Une belle occasion de revisiter vos classiques depuis votre canapé. De Don Giovanni au lac des Cygnes en passant par Carmen, tout le programme est disponible sur le compte twitter de l’institution.

Il n’est pas le seul à proposer ses archives en libre accès. L’Opéra de Vienne, contraint lui aussi à fermer ses portes, propose un accès direct à ses enregistrements. Sa plateforme de streaming est déjà disponible en ligne : www.staatoperlive.com et suivra, à quelques exceptions près, la programmation prévue initialement. Un programme alléchant pour tous nos lecteurs mélomanes en manque d’Opéra et une belle occasion pour les curieux de découvrir une nouvelle expérience.

  • On se confine au musée

Les musées sont contraints de nous fermer leurs portes depuis quelques jours déjà. Mais ce n’est pas une raison pour vous empêcher de déambuler au cœur de vos scénographies préférées.

Que les amoureux d’art se rassurent, plusieurs institutions proposent la visite virtuelle de leurs galeries : l’occasion rêvée pour découvrir des lieux inconnus. Le musée du Louvre ouvre virtuellement certaines de ses galeries. Le Musée Grévin, le musée du quai Branly, d’Orsay et de l’Orangerie proposent également des visites en ligne.  

Particulièrement adapté à la période de confinement, le musée numérique de la SACEM est accessible uniquement en ligne. Il propose des archives pas comme les autres sur les grands artistes que l’on connait tous. On vous conseille d’y jeter un œil !

Côté international, le Rijksmuseum à Amsterdam ouvre à la visite numérique ses plus belles pièces de Vermeer et Rembrandt. Le musée de Pergam à Berlin, le British Museum à Londres, le Musée Guggenheim à New-York et le Musée National d’art moderne et contemporain de Séoul sont également ouvert à la visite à distance.

  • On se confine en festival

Fêter le confinement avec un festival, qui l’eut cru ? Pourtant, depuis le 16 mars, le Festival des Arts confinés vous donne rendez-vous sur le web. C’est un lieu de rencontre créé spécialement pour pallier le confinement et pour continuer à cultiver, éduquer et transmettre la culture.

On doit cette belle idée à la violoniste Pierre-Marie Braye Weppe et l’accordéoniste Nano Méthivier. Ce festival propose tous les jours à 19h, des créations artistiques diverses nées du confinement. Celles-ci émanent du monde entier et sont très diversifiées : danse, musique, théâtre, opéra, art contemporain…

« Vivre isolé certes, mais pas isolé du monde » : le mantra d’un festival hors du commun, qu’on adopte dès aujourd’hui !

  • On se confine en balade

Difficile de voir du pays en restant confinés dans son appartement. Aussi grande que soit votre maison à la campagne ou petit votre appartement parisien, la monotonie s’installe vite. Pour casser la routine, certains monuments célèbres sont ouverts à la visite… Virtuelle !

Si vous avez suivi notre première activité de ce top, vous pourrez achever le visionnage de votre spectacle par la visite virtuelle de l’Opéra Garnier. L’architecture somptueuse de ce lieu ne vous laissera pas de marbre. La Tour Eiffel, le Grand Palais et le Sénat sont également des lieux de Paris à découvrir depuis votre canapé.

Pas de raison non plus de prendre l’avion pour découvrir les plus beaux monuments du monde. Le Mont Rushmore, le centre maya Tikal au Guatemala ou encore la cité romaine Dougga au Nord-Ouest de la Tunisie, sont tous disponibles en visite virtuelle.

  • On se confine en se formant 

Le MOOC : vous en avez entendu parler, vous vous êtes même promis de vous y mettre un jour. Pourtant la routine vous a emporté si rapidement que vous avez tout remis au lendemain…

Il est temps de suivre cette formation qui vous fait de l’œil depuis si longtemps. MOOC signifie « Massive Open Online Course » et sous ce nom barbare ce cache une formation à en ligne pour plusieurs participants.

Les sujets sont multiples : de la littérature au droit en passant par la finance et le management, vous trouverez forcément votre bonheur. Lancez-vous et profitez de cette période de repos forcé pour développer de nouvelles connaissances en suivant ce lien : https://mooc-francophone.com/liste-mooc-en-francais/

  • On se confine en restant à l’écoute 

Internet regorge de podcasts à consommer sans modération. Partez à la découverte de ce nouveau média dont la réputation n’est plus à faire.

Parmi les nombreux podcasts de talent, nous vous conseillons ceux de Slate. Notamment la série Transfert qui ouvre les portes de l’intimité de personnes aux histoires hors du commun. Les podcasts Je t’emmène en voyage nous racontent des histoires d’aventures dans cette période d’isolement où l’on a besoin de s’évader. Enfin Génération XX est également la promesse de beaux récits de femmes inspirantes qui nous communiquent la force de leur personnalité.

  • On se confine en lisant 

La lecture est souvent l’activité que l’on remet au lendemain par faute de temps. Pourquoi ne pas se poser pour commencer le livre qui traîne sur votre table de chevet depuis quelques mois déjà ?

La lecture est un formidable moyen d’évasion en période de confinement. Dévorez les nombreux romans d’aventures d’Alexandre Dumas ou évadez-vous dans la poésie d’Edgar Allan Poe.

Si vous manquez de livres et que vous souhaitez vous ravitailler, les plateformes de vente en ligne des libraires indépendants proposent la livraison à domicile. A suivre également, la maison d’édition « Lapin » qui a mis en ligne de nombreuses bande dessinées gratuites !

  • On se confine au cinéma 

Les cinémas ont désormais fermé leurs portes. Apportons le dans nos salons grâce au site Open Culture qui a mis à disposition 1150 films en téléchargement gratuit.

Parmi eux, de multiples chefs d’œuvres sont disponibles pour voir et revoir vos classiques. Charade de Hitchcock avec les excellents Audrey Hepburn et Cary Grant ou encore les classiques de Chaplin, David Lynch et Tim Burton n’attendent que vous.

N’hésitez pas à vous perdre dans la liste proposée et à découvrir des longs métrages inconnus. Vous risquerez d’avoir de belles surprises.

  • On se confine en se passionnant 

Ce confinement c’est du temps pour soi offert gratuitement. Alors mettons le à disposition pour découvrir de nouvelles passions. Internet est notre meilleur outil pour ça : vous y découvrirez de nombreuses vidéos pour apprendre à coudre, dessiner ou même tricoter.

Plusieurs sites mettent à disposition des partitions gratuites pour faire de vous de futurs musiciens tandis que YouTube propose des cours pour apprendre à jouer aux échecs.

Si vous avez la chance d’être confiné dans une maison avec jardin profitez du début du printemps pour récolter les plus belles fleurs, les faire sécher et créer votre herbier.

On se donne rendez-vous dans quelques mois pour faire le point sur vos plus belles créations du confinement ?

Faisons de cette période si particulière une force pour nous recentrer sur les choses importantes que nous mettons souvent de côté. Prenez soin de vous et de vos proches et accordez-vous le temps de profiter de l’instant présent !

Par Violette Martin,

(2 commentaires)

  1. Alors moi j’ai un RV musique tous les jours avec Mr Cabrel et le matin une activité par jour,hier vernis de ma banquette en palette de ma terrasse,ce matin les vitres,demain lessivage de la cuisine puis repassage et détartrage à fond du sol de ma terrasse bref à chaque jour son labeur avant la pose bouquin,tricot où broderie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.