Facebook
Twitter
LinkedIn

Nouvelle offre culturelle et vivante en lien avec l’identité du site, animations quotidiennes et événements d’envergure, nouveaux aménagements…

Dédié à la bataille de Waterloo, le site comprend 4 grands centres d’intérêts :

 
LE MUSÉE DU MÉMORIAL : grâce à un parcours interactif de 2000 m² unique en Europe doté d’une scénographie narrative, multi-sensorielle et
de décors immersifs, le musée propose de faire découvrir et vivre l’expérience de la bataille de Waterloo.

 
LA BUTTE DU LION : ce monument de 40 mètres de hauteur est surmonté d’un colossal lion qui symbolise la victoire de la bataille. En haut des
226 marches, le regard embrasse l’ensemble du champ de bataille, une table d’orientation et différentes indications permettent d’appréhender les
mouvements des troupes et l’importance de la topographie des lieux.

 
LE PANORAMA : dans un vaste bâtiment circulaire est installée une toile aux dimensions spectaculaires (110 mètres de circonférence sur 12 mètres
de hauteur), réalisée en 1912 et entièrement restaurée. Cet exceptionnel dispositif sonorisé permet une immersion totale du visiteur au cœur de la
bataille (bruits de sabres, charges de cavaleries, tirs de canons…).

 
LA FERME D’HOUGOUMONT : dernier témoin authentique de la bataille du 18 juin 1815, elle accueille dans une scénographie inédite une grandiose
installation multimédia qui raconte l’histoire de « la bataille dans la bataille ». Un spectacle multimédia qui associe le respect de la mémoire
et l’innovation.

Wat_190405_dossier de presse HD

Les grandes nouveautés :

Une offre culturelle en lien avec l’identité du site, celle d’un champ de bataille napoléonien !

DES ANIMATIONS POUR TOUS
Tous les jours en été.
Du jeudi au dimanche d’avril à juin et en septembre / octobre.

13 © MémorialWaterloo1815© MémorialWaterloo1815

 
• Le bivouac
Un bivouac est installé au pied de la Butte du Lion, où les visiteurs peuvent déambuler et rencontrer des soldats. Des animateurs en uniformes présentent le maniement des armes, le quotidien des soldats et leurs rôles dans les régiments. Les visiteurs peuvent échanger avec un fusilier ou un grenadier de la ligne. Des reconstitutions de vestes de soldats et de fusils sont mises à disposition du public pour essayer l’uniforme.

 
• Le maniement du canon
Grâce à une reproduction d’un canon Gribeauval de 4 livres, un artilleur vient présenter les différentes étapes de chargement et effectuera un tir à blanc. Trois fois par jour l’artilleur se présente devant son canon.1.©Administration communale de Braine-l'Alleud©Administration communale de Braine-l’Alleud

 
• L’école du soldat
Le caporal de grenadier a la lourde tâche de former un jeune conscrit… mais les connaissances élémentaires ne semblent pas être acquises. Cinq fois par jour, une saynète cocasse de 20 minutes vient prendre les spectateurs à partie dans un dialogue expliquant toute la complexité des relations entre un soldat professionnel et un jeune paysan appelé sous les drapeaux.

 
• La dernière charge
Un des adjudants du 9ème cuirassier français ou un soldat hollando-belge raconte au public les charges de la cavalerie menées par le maréchal Ney qui se sont déroulées l’après-midi du 18 juin 1815.

• Des voitures à cheval
Pour le début de la saison, le site du champ de bataille accueille deux voitures hippomobiles employées à faire la jonction entre la Butte du Lion et la ferme d’Hougoumont. De grandes capacités (respectivement 12 et 30 places), elles permettent au public d’être au contact de deux magnifiques chevaux, des demis-traits ardennais
de cinq ans, tout en profitant d’une balade sur le chemin creux et dans les bois d’Hougoumont. Emmenés par un meneur-animateur en tenue Empire, les visiteurs
peuvent revivre tout le long du légendaire chemin ,conté par Victor Hugo dans Les Misérables, les événements du 18 juin 1815 tout en ayant l’impression de participer à une après-midi champêtre du début XIXème siècle.

• Le cavalier de la grande armée
Plusieurs fois dans la journée, les visiteurs peuvent se laisser séduire par les prouesses techniques d’un cavalier en uniforme.

DES ÉVÉNEMENTS DIVERSIFIÉS

* 18 et 19 mai 2019 – Anniversaire du duc de Wellington :16 © MémorialWaterloo1815© MémorialWaterloo1815

Pour le 250ème anniversaire de la naissance du duc de Wellington, grand vainqueur de la bataille de Waterloo, le Mémorial de Waterloo 1815 mettra l’Angleterre et les troupes alliées à l’honneur. Pour l’occasion, des troupes de chasseurs britanniques, de Brunswick Jägers et de Gordon Highlanders présenteront leurs armes et uniformes aux visiteurs.
De nombreuses animations seront proposées tout le week-end, comme des visites de campement, des démonstrations de stratégie militaire ou bien des présentations de chirurgie militaire britannique.

* 22 et 23 juin 2019 – Reconstitution de la bataille du 18 juin 1815 :Grenadiers© Grégory_Bellemont

Le Mémorial participe à la traditionnelle reconstitution des combats du 18 juin 1815. Avec tous les acteurs du champ de bataille et des centaines de « reconstitueurs », le public revivra des scènes de combats du 18 juin. Pour le plus grand plaisir des spectateurs, les « reconstitueurs » retrouveront, plus de 200 ans après, les gestes des soldats. Quelques nouveautés seront au programme de ce grand rendez-vous.

* 17 et 18 août 2019 : La jeunesse de Napoléon et de Wellington :10.© Administration communale de Braine-l'Alleud (13)© Administration communale de Braine-l’Alleud

A l’occasion de l’anniversaire des 250 ans de Napoléon, le Mémorial organise un événement sur la jeunesse de Napoléon et de Wellington. Cet événement plongera les visiteurs dans la vie civile et militaire de la fin du 18ème siècle avec notamment des démonstrations de techniques comme le tannage du cuir, le tressage des paniers, des brodeuses et des démonstrations de manœuvres militaires.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.