Festival d’Avignon, plutôt IN ou plutôt OFF ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Ce mois de juillet 2018 sonne l’heure du 72e festival d’Avignon mais également la 52e édition du Off festival d’Avignon. Non, vous ne voyez pas double. Ces deux évènements, réunis au sein d’une même ville et à la même période, ont chacun leurs spécificités…

Créé en septembre 1947 par le comédien de théâtre et de cinéma, metteur en scène et directeur de théâtre français Jean Vilar, le festival d’Avignon est, à l’origine, une simple semaine d’art dramatique offrant trois créations dans trois lieux scéniques différents. C’est en juillet 1948 qu’il devient le Festival d’Avignon, aujourd’hui considéré comme le plus ancien et le plus célèbre événement des arts du spectacle en France. La volonté de son fondateur : « Redonner au théâtre, à l’art collectif, un lieu autre que le huis clos (…) ; faire respirer un art qui s’étiole dans des antichambres, dans des caves, dans des salons ; réconcilier enfin, architecture et poésie dramatique. » Pari réussi puisque la Cour d’honneur du palais des papes constitue le berceau du Festival qui investit plus de trente lieux tels des gymnases, des cloîtres, des chapelles, des jardins, des carrières et des églises, au cœur même d’Avignon, ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Financé par le ministère de la Culture, les Collectivités territoriales et la Ville d’Avignon, son programme est composé d’une trentaine de spectacles, mais également de lectures, d’expositions, de films et de débats, nous plongeant ainsi dans l’univers des artistes invités. Chaque soir, une ou plusieurs premières sont présentées, faisant du festival dit « In » d’Avignon, « un véritable lieu de créations et d’aventures, pour les artistes comme pour les spectateurs ».

Le Off d’Avignon a quant à lui vu le jour en 1966, alors qu’André Benedetto — auteur, directeur de théâtre et poète français — ouvre son théâtre, (le théâtre des Carmes) pour la représentation de sa pièce intitulée Statues. Une démarche osée face à l’institution théâtrale qu’est devenu le festival d’Avignon. Ainsi apparaissent les prémices du Off, baptisé ainsi par la journaliste de France soir, Jacqueline Cartier. Depuis 1966, ce festival parallèle et tous ses acteurs (artistes, compagnies et lieux) transforment en juillet la ville d’Avignon en un « véritable vivier de culture, de débat et de création ». Petit à petit, il se déploie dans toute la ville pour occuper aujourd’hui plus d’une centaine de lieux. Pour cette édition 2018, 1 538 spectacles financés par les compagnies elles-mêmes sont au programme. One-man shows, comédies musicales, concerts ou spectacles de magie, le Off d’Avignon attire chaque année un public passionné de spectacle vivant.

Alors, prêts à découvrir la cité des Papes réinventée, le temps d’un été ? Plutôt In ou plutôt Off ? Mais au fond, pourquoi choisir ?

COUR D'HONNEUR DU PALAIS DES PAPES -
COUR D’HONNEUR DU PALAIS DES PAPES – Lieu : Cour d’Honneur du Palais des Papes – Ville : Avignon – Le 23 07 2015 – Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE

Festival d’Avignon
Du 6 au 24 juillet 2018

Festival Off d’Avignon
Du 6 au 29 juillet 2018

Programme du IN et billetterie, ici !

Programme du OFF et billetterie, ici ! 

rejoignez_nous

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.