Facebook
Twitter
LinkedIn

Rue de la Faisanderie, dans le 16e arrondissement de Paris, se cache un musée quelque peu particulier… Et pour cause ! Le Musée de la Contrefaçon y est installé au numéro 16, avec pour décor un magnifique hôtel particulier classé aux Monuments historiques… On pousse les portes ? 

Depuis 1951, le Musée de la Contrefaçon, régi par l’UNIFAB (Union des Fabricants), collectionne modèles authentiques et copies dans le but de sensibiliser les publics à la malveillance de cette économie parallèle florissante. Difficiles à chiffrer, les dommages causés s’élèveraient selon l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) à environ 2 % du commerce mondial, avec une fourchette estimée entre 300 et 350 milliards d’euros chaque année. Un montant qui donne le vertige et une magouille à grande échelle qui impacte directement l’économie avec un grand E.

Peut-être en avez-vous déjà été victime ? Peut-être avez-vous failli succomber, dans un moment de faiblesse, à ce faux sac Louis Vuitton dont l’aspect plastique ne laisse guère de doute quant à sa provenance ? Ou encore cette délicieuse casquette Gucci qui vous aurait donné si fière allure si elle n’avait pas été vendue à la sauvette… Nous ne vous jetons pas la pierre… La contrefaçon a encore de beaux jours devant elle mais également un passé chargé… Contrefaçon de vins grecs au temps des Romains, de fèves de cacao au XIVe siècle (alors monnaie d’échange), de billets de banque, de matériel industriel, de toiles de maîtres, etc, etc. La liste est aussi longue qu’il existe d’objets et de biens « copiables » et revendables.

Si le droit d’auteur protège les œuvres, qu’elles soient littéraires, musicales ou graphiques, et que l’INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle), garantit marques, dessins et modèles déposés, le faux fleurit un peu partout et pas seulement au printemps. L’ambition du musée ? Informer, surprendre, interroger et amuser autour de ce thème plus que sérieux qu’est la contrefaçon. Riche de plusieurs centaines d’objets répartis dans six salles, il présente ses collections selon des angles d’approche toujours différents et originaux.

Sacs, médicaments, produits alimentaires, parfums, vêtements, piles… Des plus grandes marques de luxe aux objets du quotidien, de l’industrie aux œuvres d’art, de l’Antiquité à notre monde contemporain, amusez-vous à déjouer le vrai du faux et tentez de discerner les modèles authentiques de leurs imitations… Et le comble dans tout ça ? Le Musée de la Contrefaçon est lui-même la copie… d’un hôtel particulier du XVIIe siècle à l’époque situé dans le quartier du Marais !

« Notre musée est confidentiel et insolite, certes, mais pas inaccessible ! Pour visiter, il suffit de se présenter devant la porte aux horaires d’ouverture, et de sonner. C’est promis, on vous ouvrira ! » Tout est dit !

Musée de la Contrefaçon
16, rue de la Faisanderie
75116 Paris

Dès l’âge de 8 ans
Ouvert du lundi au samedi de 14h00 à 17h30
Visites individuelles libres
Visites groupées sur réservation

rejoignez_nous

Facebook
Twitter
LinkedIn

A propos de l’auteur Raphaèle Santamaria

La Rédac'

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.