Facebook
Twitter
LinkedIn

Cette année, Versailles, Chambord, Compiègne ainsi que seize autres châteaux-musées et résidences royales célèbrent la gastronomie et les traditions culinaires des souverains européens, de l’Autriche au Portugal, et de la Belgique à la Hongrie ! 

Organisé par l’association des Résidences Royales Européennes qui comptabilise 35 millions de visiteurs par an, cet événement lancé en mars et intitulé « À la table du roi » («A Place at the Royal Table») s’inscrit dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel et se poursuivra jusqu’à la fin de l’année. Au programme de ces délicieuses journées ? Expositions, journées d’étude, banquets, dégustations, ateliers et spectacles ! En tout, ce sont plus de 100 activités réparties dans 11 pays différents qui vous sont proposées ! L’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, la Hongrie, l’Italie, la Pologne, le Portugal, les Pays-Bas, l’Espagne et la France ont répondu présent pour célébrer la gastronomie, cet art de faire bonne chère inhérente à notre patrimoine européen. On en salive déjà !

« À la table du roi » vous propose un incroyable voyage dans le temps, à la découverte de l’histoire des échanges culturels ayant façonné nos pratiques contemporaines. À travers cette opération à grande échelle, c’est toute la diversité et la somptuosité des traditions culinaires royales de chaque résidence qui se dévoilent dans un tourbillon de saveurs. Le 23 juin, tous les participants organisent un évènement simultané en plein air afin de célébrer cet héritage commun. À cette occasion, le château de Versailles prévoit notamment une soirée dans les jardins de Trianon en partenariat avec l’émission Secrets d’Histoire qui fête ses 10 ans cette année. Un concours photo sur Instagram aura lieu ce même jour sous le hashtag #EuropeanRoyalPalaces. Le but ? Mettre en valeur la beauté du patrimoine européen !

À la table du roi, façon Versailles

C’est ainsi que les châteaux de Versailles et du Trianon s’attèlent à l’exploration des arts de la table, de l’alimentation et de la gastronomie sous l’Ancien Régime. Un parcours thématique audioguidé (disponible en 7 langues) est proposé dans les Grands Appartements. Dès le mois d’avril, deux visites-conférences thématiques hebdomadaires seront mises en place dans les Petits Appartements. Aux mois de mai/juin et de septembre/octobre et ce, deux fois par mois et sur réservation, vous pourrez rencontrer les jardiniers du Trianon à la découverte du Potager de la Reine ! Saviez-vous par exemple qu’à Versailles, l’ananas était très tendance ? Ce « fruit roi » originaire du Brésil était cultivé par les jardiniers royaux et régulièrement servi à la table du monarque. Des activités spécifiques seront également proposées aux familles et au jeune public. Le 8 octobre, de nombreux grands chefs étoilés se réuniront pour rendre hommage à la « haute cuisine européenne ». Au menu ? Des plats inspirés de recettes historiques évoquées dans le cadre du parcours thématique organisé dans les grands Appartements de Versailles à partir d’avril.

Repas cérémonial puis repas convivial, grand couvert et petit couvert, souper solennel et ritualisé de Louis XIV, dîner de Louis XVI où, pour la première fois, la reine est conviée, mode du fruit, découverte de nouveaux aliments introduits en Europe tels la dinde, la pomme de terre, la tomate, le haricot, la courge, mais aussi les mets de « luxe » comme les épices, le chocolat, le thé et le café, venus de contrées lointaines… Quelles symboliques et quelles raisons se cachent derrière ces évolutions ? Rendez-vous à la table du roi !

Bon appétit !
Enjoy your meal !
Guter Appetit!
God appetit!
Jó étvágyat!
Buon appetito !
Dobry apetyt!
Bom apetite!
Buen provecho !
Smakelijk eetlust!

Programme par pays ici ! 

Réservations pour le Château de Versailles ici !

 rejoignez_nous

Facebook
Twitter
LinkedIn

A propos de l’auteur Raphaèle Santamaria

La Rédac'

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.