Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2018/01/02/la-sainte-chapelle-un-bijou-darchitecture/

La Sainte-Chapelle, située sur l’île de la Cité, reçoit chaque année plus d’un million de visiteurs venus admirer toute la beauté de ce lieu saint construit au centre de Paris, et faisant d’elle l’un des sites les plus visités de la capitale… 

Construite par le roi de France capétien Saint-Louis au milieu du XIIIe siècle, la Sainte-Chapelle se cache au cœur du palais de la Cité, aujourd’hui palais de Justice. Il n’aura fallu que sept ans pour que ce véritable joyau d’architecture, emblématique du style gothique médiéval soit édifié, afin de rendre indissociables religion et royauté. Ses immenses vitraux colorés et l’absence quasi totale de murs en font un édifice d’exception et une véritable prouesse technique… Destinée à l’époque à abriter les plus précieuses reliques de la chrétienté (dont la Couronne d’épines du Christ, un fragment de la Croix et un clou achetés à l’Empereur Baudouin II de Constantinople, qui les avait alors mis en gage auprès d’une banque vénitienne pour financer les dépenses de son Empire), elle comprend quinze verrières de 15 m de haut qui s’élancent fièrement vers le ciel, offrant à ce lieu sacré une dimension céleste. La magie opère encore de nos jours bien que les trésors religieux soient désormais conservés à Notre-Dame.

Sainte-Chapelle, vue panoramique

Nous pouvons nous estimer chanceux que ce bijou architectural puisse encore être visité. Après plusieurs incendies survenus en 1630 et 1777, après une inondation, après avoir servi d’entrepôt à farine pendant la Révolution française puis avoir été transformée en dépôt d’archives de 1803 à 1838, la Sainte-Chapelle est enfin rénovée en 1837 par le souverain Louis-Philippe Ier et les verriers recrutés par concours dès 1849. L’édifice est divisé en deux parties superposées : la chapelle basse, par laquelle nous entrons, et la chapelle haute, vertigineuse avec ses 600 m² de vitraux représentant les quelque 1113 scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, et offrant à nos yeux l’histoire du monde, d’Adam et Ève à l’Apocalypse. Aujourd’hui, seuls deux tiers d’entre eux sont d’origine. Depuis votre smartphone, téléchargez l’application « Vitraux Sainte-Chapelle » et découvrez-les sous un jour nouveau. Un dispositif permettant d’en apprendre plus sur chacun d’entre eux complète ainsi les outils de médiation déjà proposés, comme les audioguides et les panneaux explicatifs. Nous ne pouvons que vous conseiller d’assister à l’un des concerts de musique classique proposés tout au long de l’année, sublimant ce lieu déjà éblouissant…

Ne manquez pas de poursuivre votre visite par la Conciergerie, l’un des derniers vestiges du palais de la Cité et devenue successivement tribunal révolutionnaire et prison, entre autres, de Marie-Antoinette, de la comtesse du Barry, de Danton et de Robespierre.

Horaires, accès, tarifs… Pour les informations pratiques, c’est ici !

en_savoir_plus

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2018/01/02/la-sainte-chapelle-un-bijou-darchitecture/

About the Author Raphaèle Santamaria

La Rédac'

Laisser un commentaire