Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2017/12/21/choco-story-bienvenue-au-pays-du-chocolat/
INSTAGRAM

Au 28 boulevard de Bonne Nouvelle, dans le 10e arrondissement de Paris, se trouve Choco Story, un musée entièrement dédié à celui qui fait saliver petits et grands : le chocolat…

En cette période de fêtes de fin d’année, nous nous sommes laissés tenter par Choco Story, l’eau à la bouche, et les sens en émoi. Judicieuse idée ! Derrière une façade présentant un petit garçon barbouillé de chocolat, se cache un parcours sur trois étages, mêlant histoire, dégustation et rencontres. Une pépite, au cœur de la capitale… Nous démarrons la visite par un passage de verdure présentant la cabosse du cacaoyer, à l’origine même de l’objet de toutes les convoitises. Quelles sont les conditions nécessaires à son épanouissement ? Comment les fèves sont-elles transformées ? Réponses…

La visite se poursuit par une salle dédiée aux civilisations maya et aztèque, premiers producteurs de chocolat. Rites mystiques, offrandes, objets authentiques, anecdotes historiques, fèves de cacao comme monnaie d’échange, découvrez comment le chocolat a joué un rôle clef dans ces sociétés pour se transformer, petit à petit, en culture à grande échelle. Nous apprenons notamment que c’est entre 1150 et 1500 après J.-C. que les Toltèques et les Aztèques transformèrent le cacao en boisson. Le chocolat, alors vénéré, se dégustait sous forme liquide, amer, mélangé à de l’eau et des épices et était appelé le « divin nectar ». Quetzalcoatl serait le fameux dieu serpent à plumes grâce auquel l’homme aurait appris à cultiver et préparer le « Tchocoatl ». Une statue de cette divinité se trouve dans cette partie de l’exposition. Saviez-vous qu’à l’époque, un lapin s’échangeait contre 10 fèves de cacao tandis que l’acquisition d’un esclave en nécessitait 100 ?

Une partie de cette salle est consacrée à la méthode de torréfaction des fèves. Une impressionnante présentation de différents métates, sortes de petites tables en pierre reposant sur trois ou quatre pieds, qui servaient à broyer les fèves de cacao, permet d’appréhender au plus près la réalité des méthodes ancestrales. Cette première partie s’achève par des vitrines regorgeant de récipients de l’époque destinés à recevoir le précieux breuvage et par différentes recettes selon la méthode aztèque… Nous voilà bien renseignés et avons hâte de découvrir le second étage ! Une volée de marches plus tard nous faisant passer devant un mur recouvert de tablettes chocolatées et nous y voilà.

Le cacao arrive en Europe. Peu apprécié de Christophe Colomb (premier Européen à l’avoir goûté), il finira par faire fureur dès lors que le sucre s’invitera dans la composition, à l’initiative des Espagnols. C’est ainsi que, dès 1502, la fève de cacao devient reine, et que le « Chocolate » devient la boisson préférée de la cour d’Espagne puis des différentes cours royales européennes. France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, nul ne saurait lui résister… Notre visite se poursuit par une présentation d’objets d’apothicaires espagnols, des premiers moules, de recettes des différents types de chocolat et par une multitude de tasses dédiées datant de 1850 et rivalisant de détails gracieux et délicats. Celles-ci attestent de la préciosité du breuvage alors consommé par la haute société, qu’il s’agisse de la noblesse, de la bourgeoisie ou du clergé. Proposé également en pharmacie, le chocolat était réputé pour posséder de multiples vertus médicinales. Il faudra attendre le 19e siècle pour que le chocolat devienne celui que l’on connaît aujourd’hui… Prêt à être dégusté sous de multiples formes et d’innombrables façons !

Au sous-sol, sculptures en chocolat et atelier de présentation/dégustation vous attendent ! Les enfants auront également la joie d’admirer tout au long de la visite d’adorables petites saynètes Playmobil venant illustrer les propos de l’exposition et se verront offrir un petit carnet de jeu pour les accompagner. Un audioguide est quant à lui proposé aux adultes. Quelques achats dans la jolie boutique et un délicieux chocolat chaud savouré en fin de visite et nous voilà dehors, le cœur et le corps réchauffés et l’envie profonde de savourer au plus vite nos délicieuses trouvailles !

Choco Story
28 boulevard de Bonne Nouvelle
75010 Paris

Plus d’informations, ici !

en_savoir_plus

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2017/12/21/choco-story-bienvenue-au-pays-du-chocolat/
INSTAGRAM

A propos de l’auteur Raphaèle Santamaria

La Rédac'

Laisser un commentaire