Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2017/12/13/picasso-1932-annee-erotique/
INSTAGRAM

L’exposition, proposée par le Musée Picasso jusqu’au 11 février prochain, en partenariat avec la Tate Modern à Londres, présente les créations du célèbre artiste, réalisées entre janvier et décembre 1932… 

“Je ne peins pas ce que je vois, je peins ce que je pense”… Ces mots, prononcés par Pablo Picasso, semblent résonner entre les murs du musée, face aux toiles présentées à l’occasion de « Picasso 1932. Année érotique ». S’il s’agit de la première exposition consacrée à une seule et unique année choisie sur l’ensemble de sa production artistique, ce n’est pas par hasard… Cette année-là, le peintre espagnol, alors marié à la danseuse russe Olga Khokhlova depuis de nombreuses années, vit une véritable passion amoureuse avec Marie-Thérèse Walter, rencontrée cinq ans plus tôt. Du 1er janvier au 31 décembre 1932, les créations de l’artiste sont essentiellement consacrées à son amante, qui s’élève ainsi au rang de muse. Parallèlement, il réalise d’autres œuvres, nimbées de cette aura sensuelle et érotique semblant l’entourer cette fameuse année…

Le parcours, présenté de façon chronologique, lève le voile sur une production annuelle dense et riche, révélant, comme l’affirmait Picasso, l’existence d’un lien indéfectible entre vie et création… Tableaux, dessins, quelques sculptures, photographies dans son atelier de Boisgeloup (réalisées par le photographe hongrois Brassaï) et documents d’époque se succèdent. Le maître incontesté du cubisme se dévoile ici à travers de nombreux chefs d’œuvre, dont certains n’ont été que rarement exposés… Le Rêve (huile sur toile, collection particulière), Les Baigneuses, mais aussi de nombreux portraits et compositions aux couleurs douces et chaudes sont ici présentés aux côtés de documents d’archives replaçant ces créations dans leur contexte, alors que se tient, l’été de cette même année, la rétrospective de son œuvre aux galeries Georges Petit. Une première en France depuis 1911 !

Parallèlement, Picasso revient au thème de la Crucifixion. Des toiles d’une grande rareté, le thème de la religion étant peu abordé par l’artiste… Enfin, cette année est également celle de la parution du catalogue Pablo Picasso par Christian Zervos plus couramment appelé Le Zervos et présente plus de 16 000 illustrations réunies en 33 volumes. Salué par la critique et considéré aujourd’hui encore comme le plus important et le plus influent ouvrage publié par les éditions des Cahiers d’art… Une référence.

Picasso 1932. Année érotique
Du 10 octobre au 11 février 2018
Du mardi au vendredi, de 10h30 à 18h
Les samedi, dimanche et jours fériés, de 9h30 à 18h

Musée national Picasso-Paris
5, rue de Thorigny
75003 Paris

Informations supplémentaires, ici.

en_savoir_plus

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2017/12/13/picasso-1932-annee-erotique/
INSTAGRAM

A propos de l’auteur Raphaèle Santamaria

La Rédac'

Laisser un commentaire