Facebook
Twitter
LinkedIn

Jusqu’au 7 janvier 2018, Le Château d’Eau, à Toulouse, accueille la photographe Kourtney Roy dans le cadre de l’exposition « The Dreamers »… L’occasion de découvrir les trois dernières séries produites par cette artiste de talent… 

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Kourtney Roy… La photographe canadienne, née dans l’Ontario en 1981, a collaboré avec une multitude de magazines de mode tels que Vogue, Times Magazine, Numéro, The Sunday et Madame Figaro… et remporté de nombreux prix : prix Picto en 2007, prix Emily en 2012, Carte Blanche PMU en 2013, prix Élysée en 2014 et bourse des artistes du Conseil canadien des arts en 2015. Rien ne semble résister au talent de la jeune femme. Installée à Paris depuis quelques années, cette diplômée en communication, spécialisée en photographie à l’Université d’Art et Design Emily Carr de Vancouver, expose dans l’Hexagone et à l’étranger depuis une dizaine d’années. Représentée par la galerie parisienne Catherine & André Hug et la Ait Project Art Gallery de Genève, l’artiste présente son travail au sein de la grande galerie du pôle photographique Le Château d’Eau jusqu’en janvier prochain.

 

« Je ne prends pas de modèle car je n’aime pas l’idée de projeter ma vision du monde sur les autres. Je préfère être l’héroïne de mes propres histoires. Je n’ai qu’une vie mais en me mettant en scène, je peux en avoir plusieurs. » Vous l’aurez bien compris, le personnage mis en scène à travers les photographies exposées n’est autre que Kourtney Roy en personne. « Northern Noir », « California », et « Sorry, No Vacancy »… ces séries, respectivement réalisées en 2015, 2016 puis 2017, nous plongent tour à tour dans l’univers du polar et du film noir à travers l’Ontario et la Colombie Britannique, puis dans les paysages énigmatiques des grands espaces californiens, et au cœur des plaines sauvages du Texas, dans une mise en scène aux allures de décors de cinéma. De l’ambiance mystérieuse d’un Canada froid et bleuté à l’immensité des espaces désertiques et mythiques des États-Unis, les photographies mêlent toujours avec brio fiction et autoportrait, mise en scène de la vie quotidienne et narration…

La photographe ne saurait renier ses influences… Art et mode se conjuguent ainsi à la perfection. La mise en scène, savamment étudiée et les couleurs acidulées viennent ainsi parfaire des clichés auréolés d’une lumière presque irréelle. Bienvenue dans l’univers chimérique, fantastique et décalé de Kourtney Roy…

Kourtney Roy, « The Dreamers »
Du 8 novembre 2017 au 7 janvier 2018
Du mardi au dimanche, de 13h à 19h

Le Château d’Eau – Pôle photographique Toulouse
1, place Laganne
31300 Toulouse

Plus d’infos, ici !

en_savoir_plus

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.