Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2017/12/01/a-laube-du-japonisme/
INSTAGRAM

Pour célébrer dignement les 20 ans de la Maison de la culture du Japon à Paris, les premiers contacts franco-japonais au XIXe siècle se voient dédier une exposition. « À l’aube du japonisme », jusqu’au 20 janvier 2018 ! 

Entre 1868 et 1912, un grand changement social, politique et culturel bouleverse le Japon. Cette nouvelle ère, qualifiée historiquement comme celle de la restauration Meiji (du nom de l’empereur de l’époque), représente les prémices d’une volonté étatique de modernisation. Le système féodal s’efface peu à peu, laissant apparaître une industrialisation à l’occidentale et une ouverture vers le monde de ce pays jusqu’alors mystérieux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sous la dynastie du shogunat Tokugawa, qui dirigea le Japon jusqu’en 1867, le commerce s’exerçait déjà par l’intermédiaire des Hollandais et des Chinois, depuis leurs comptoirs à Nagasaki, tandis que les Français effectuaient leurs acquisitions d’objets nippons par l’intermédiaire de la Chine. Mais c’est après la signature du traité de commerce et d’amitié entre le Japon et la France en 1858 que le commerce entre les deux pays connaît un véritable essor. L’exposition propose au visiteur de partir à la découverte de ces nombreux objets, tous plus beaux les uns que les autres, et parvenus en France avant la restauration Meiji.

À travers la présentation de médaillons en laque noire et or, réalisés d’après des gravures transmises par les Hollandais, et 24 peintures de Hokusai, offertes à la Bibliothèque nationale de France par le fils du capitaine du comptoir de Deshima, l’exposition témoigne de l’importante connaissance qu’avaient alors les Japonais de la France. Maquettes de maisons nippones, objets en laque, nacre et céramique en vente à Paris dès 1840, mais aussi livres, porcelaines, peintures, kimonos, albums d’estampes et photographies sont également présentés. Découvrez également des livres illustrés présentés à l’Exposition universelle de 1867 (le Japon participait alors officiellement pour la première fois à une manifestation du genre).

Une exposition qui démontre comment l’art japonais, qualifié de japonisme, s’est imposé en France. Un témoignage de notre engouement pour ce magnifique pays insulaire de l’Asie de l’Est, qui perdure encore de nos jours…

À l’aube du japonisme – Premiers contacts entre la France et le Japon au XIX siècle
Jusqu’au 20 janvier 2018
Du mardi au samedi, de 12h à 20h
Fermé du 23 décembre au 3 janvier inclus

Maison de la culture du Japon à Paris
101 bis quai Branly
75015 Paris

Plus d’informations, ici !

en_savoir_plus

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
https://cultureasy.media/2017/12/01/a-laube-du-japonisme/
INSTAGRAM

A propos de l’auteur Raphaèle Santamaria

La Rédac'

Laisser un commentaire