Facebook
Twitter
LinkedIn

« Ses œuvres peuvent quasiment provoquer l’hystérie. Une fois que vous êtes séduit, il n’y a plus de retour en arrière possible. » Eleanor Nairne, conservatrice de l’exposition… 

Décédé en 1988 d’une overdose, à 27 ans (âge maudit des acteurs de la scène musicale et artistique), Jean-Michel Basquiat est à ce jour l’artiste américain le plus cher de l’histoire. 110,5 millions de dollars, c’est la somme qui a été déboursée pour l’acquisition d’une œuvre « Untitled », le propulsant au même rang que Warhol, Munch, Modigliani, Bacon, Picasso et Giacometti, les seuls à avoir jusqu’alors franchi la barre des cent millions de dollars pour la vente d’un tableau. Pionnier de l’art contemporain, graffeur et peintre avant-gardiste, ce natif de Brooklyn détonne avec des œuvres mêlant crayonné enfantin et couleurs explosives. La spontanéité du tracé, vif et furieux, dénonce la nervosité et la folie créative qui habitait le maître incontesté de l’underground new-yorkais.

Pour la première fois au Royaume-Uni, la Barbican Art Gallery organise, du 18 septembre prochain au 28 janvier 2018, une rétrospective monumentale riche d’une centaine de pièces en provenance du monde entier. L’occasion unique d’admirer le travail époustouflant de cet artiste hors norme, avec des pièces n’ayant pas été exposées depuis plus de 30 ans. Outre ses peintures qui l’ont fait connaître, vous pourrez aussi découvrir ses cahiers, ses dessins personnels, ses travaux de collage, ses graffitis, ainsi que ses compositions musicales. Temps fort de la visite, une reconstruction partielle de la pièce réalisée en 1981 pour New York/New Wave (organisée par Diego Cortez), premier accrochage auquel il prit part dans sa carrière. La rétrospective Basquiat, témoignage émouvant de celui qui, à travers son travail, n’eut de cesse de dénoncer le racisme, le capitalisme et les inégalités… Boom for real !

Basquiat : Boom for real
Du 21 septembre 2017 au 28 janvier 2018
Barbican Art Gallery
Londres

Réservez vos billets ici 🙂

en_savoir_plus

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.