Facebook
Twitter
LinkedIn

Jusqu’au 5 novembre prochain, venez découvrir au Musée des impressionnismes Giverny, celui que Guillaume Apollinaire surnommait le « peintre voluptueux »… 

Ami de Matisse, Henri Charles Manguin commence en tant qu’élève de Gustave Moreau et s’intéresse à l’impressionnisme. Les années passent et son travail devient audacieux pour s’ancrer définitivement dans le mouvement du fauvisme. Mais qu’est-ce que le fauvisme ? Un style pictural, caractérisé par des couleurs crues et un style résolument libre qui fit scandale à ses débuts, notamment au fameux Salon d’automne de 1905, auprès d’un public qui n’y était pas préparé. C’est d’ailleurs plus sur un mode négatif que les critiques d’art de l’époque parlèrent alors de peinture « fauve », ce qui allait donner son nom au plus essentiel des mouvements artistiques du début du XXe siècle ! 

Henri Manguin, Les Barques au repos

Cette exposition, savamment orchestrée par le Musée des impressionnismes Giverny, en collaboration avec la fondation de l’Hermitage à Lausanne, présente près d’une centaine d’œuvres de cet artiste injustement méconnu. Une large part de son inspiration puise dans les paysages provençaux autour de Saint-Tropez, où il résida dès 1904. Entre aquarelles, huiles et encres, des nus, des paysages, des natures mortes et des scènes de vie s’imposent au regard du visiteur dans un tourbillon de couleurs…

Manguin, la volupté de la couleur
Musée des impressionnismes Giverny
99, rue Claude Monet
27620 GIVERNY

Infos pratiques ici !

en_savoir_plus

Facebook
Twitter
LinkedIn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.